Quelques suggestions d’activités à réaliser en Thaïlande

Se rendre en Thaïlande permet aux voyageurs de profiter d’un large échantillon de découvertes culturelles, d’aventures et d’occasions de détente. Les aventuriers qui s’apprêtent à découvrir les merveilles de ce pays d’Asie du Sud-Est bénéficieront de nos suggestions destinées à agrémenter leur expérience de voyage. Dans cet article, vous trouverez une liste d’activités indispensables à réaliser en Thaïlande.

Les festivals et les célébrations

Le calendrier thaïlandais est parsemé de festivals et de célébrations originales. Songkran, la fête du Nouvel An thaïlandais marquée par des batailles d’eau dans tous les villages en avril, ainsi que le festival des lanternes flottantes de Krathong en novembre, qui annonce la fin de la saison des pluies, la fête des fleurs à Chiang Mai chaque année en février et le festival international des cerfs-volants, sont des exemples remarquables des événements organisés en Thaïlande. Le festival végétarien, avec ses jours d’abstinence de viande et ses cérémonies de transe, et le festival du singe de Lopburi, une fête célébrée en l’honneur des singes, sont d’autres événements notables, aux côtés des festivités du Nouvel An chinois qui animent les grandes villes thaïlandaises.

La gastronomie thaïlandaise

Les visiteurs qui se rendent en Thaïlande sont en mesure de s’immerger dans les traditions culinaires du pays. Bien que certains plats exotiques, comme les brochettes de scorpions et les insectes grillés, retiennent souvent l’attention des touristes, ils ne représentent pas toute l’étendue de la gastronomie thaïlandaise. Les plats les plus populaires à goûter sont le riz sauté avec différentes sortes de viandes, le Pad Thai composé de nouilles sautées, d’œufs, de crevettes, de cacahuètes et de germes de soja, et le Pat See Ew à base de nouilles sautées dans de la sauce soja. Les autres spécialités incluent le Pat Krapao au porc ou au poulet et au basilic, le Le Lap Mou à la viande hachée et aux herbes, la soupe de poulet à la noix de coco, la salade de papaye Som Tam, le curry rouge Kaeng Phed et le dessert populaire, un riz gluant au lait de coco et à la mangue, qui complètent l’aventure gustative.

Le massage traditionnel

Après une journée d’exploration, les touristes peuvent profiter du massage thaïlandais traditionnel pour récupérer en douceur. Dans les nombreux salons et hôtels qui proposent cette prestation, toute une gamme de massages, notamment pour les pieds, les jambes et le dos, sont disponibles à des prix abordables, à partir de 200 bahts (environ 6 à 8 euros) pour une heure. Pour une expérience plus indulgente, les visiteurs peuvent opter pour des spas de luxe situés dans des lieux privilégiés, tels que la plage ou les grands hôtels.

Les pacs nationaux en Thaïlande

La Thaïlande possède une remarquable collection de parcs nationaux, chacun offrant un aperçu intime des écosystèmes terrestres et aquatiques du pays. La diversité de la végétation et de la faune présentes dans tous les parcs nationaux témoigne de la diversité de l’environnement thaïlandais. Parmi les principaux parcs nationaux, citons le parc national marin des îles Similan et le parc national de Khao Yai, classé au patrimoine mondial et situé à l’est de Bangkok, qui présente une flore et une faune riches.

Le parc national de Doi Inthanon, dans la province de Chiang Mai, est célèbre pour abriter le plus haut sommet du pays. En outre, les visiteurs peuvent explorer le parc national d’Erawan, qui regorge de chutes d’eau, le parc marin national côtier de Mu Ko Ang Thong, près de Ko Samui, et le parc national de Khao Sok, dans la province de Surat Thani, qui abrite l’une des plus anciennes forêts tropicales humides du monde. Près de la ville de Chiang Mai, le parc national de Doi Suthep renferme son propre éventail de ressources naturelles qu’il vous faudra évidemment visiter si vous vous rendez à Chiang Mai lors de votre voyage en Thaïlande.

La rencontre avec des éléphants

L’observation des éléphants est l’une des rencontres les plus profondes offertes aux touristes en Thaïlande. Cependant, les visiteurs sont invités à observer ces pachydermes de manière éthique, plutôt que de monter à dos d’éléphant. Plusieurs sanctuaires, comme le très réputé Elephant Nature Park de Chiang Mai, s’attachent à réhabiliter les éléphants qui ont subi des mauvais traitements. Grâce aux sanctuaires, les visiteurs peuvent contribuer aux soins et à l’alimentation des éléphants dans un environnement proche du milieu naturel de l’animal.

La plongée en Thaïlande

La Thaïlande fait figure de destination attrayante qui regorge d’opportunités pour les amateurs de plongée. En effet, son réseau de sites de plongée est d’une grande complexité sur le plan de la diversité des paysages. Par exemple, l’île de Ko Tao est particulièrement adaptée aux novices en matière de plongée. Ici, les conditions de mer calme permettent une introduction accessible au monde sous-marin. Pour les personnes à la recherche de paysages sous-marins plus spectaculaires, les îles Similan sont toutes indiquées. Dotées de formations coralliennes éclatantes et d’une population marine diversifiée, ces archipels ouvrent leurs portes aux plongeurs.

À proximité des îles Similan, les îles Surin constituent un autre havre de paix pour l’exploration sous-marine. Dans cette zone protégée, la vie marine est abondante et les espèces de coraux sont nombreuses, dans un environnement propice à la découverte. À proximité, le parc national marin d’Ang Thong séduit également les plongeurs avec leurs environnements subaquatiques uniques. Il s’agit d’un parcours dans les écosystèmes dynamiques et énigmatiques qui se développent sous les eaux thaïlandaises.